Vendredi le 19/10/2018

vous êtes ici : Accueil > Agenda > Lancement de ProGao « Promotion de l’emploi pour les femmes et les jeunes (...)

Lancement de ProGao « Promotion de l’emploi pour les femmes et les jeunes dans la chaîne de valeur maraîchage et l’appui à l’élevage dans la région de Gao

Le « Programme d’Appui au Sous-Secteur de l’Irrigation de Proximité (PASSIP) » est un programme de la Coopération Allemande. Il est réalisé depuis 2008 par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), avec pour objectif : la population rurale travaillant dans l’irrigation de proximité améliore sa situation économique et nutritionnelle. Le programme est financé par le Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Économique et du Développement (BMZ) et bénéficie des cofinancements de l’Union Européenne et du Ministère des Affaires Globales du Canada.
Quatre composantes, étroitement liées concourent à l’atteinte de cet objectif. La quatrième composante « Gestion durable des AHA et promotion de l’emploi dans les régions de Gao et Tombouctou » est intervenue à la faveur de la modification de l’offre N° 3 du PASSIP. Elle vise la durabilité des aménagements hydro agricoles dans la région de Tombouctou et la promotion de l’emploi pour les femmes et les jeunes dans la chaîne de valeur maraîchage et l’appui à l’élevage dans la région de Gao.
La promotion de l’emploi consacre, depuis l’atelier de planification opérationnelle de cette composante du PASSIP , en juillet 2018, l’extension du PASSIP à la région de Gao .

Quels sont les objectifs de ProGao ?
Partie intégrante de la composante 4 du PASSIP, ProGao contribuera donc à l’atteinte de l’objectif de module de ce dernier ; à savoir : la population rurale travaillant dans l’irrigation de proximité améliore sa situation économique et nutritionnelle. Toutefois, l’interdépendance des différents systèmes de production et la récurrente crise pastorale que connait la zone d’intervention ont fini par dicter la définition d’un objectif plus intégrateur, formuler dans l’offre du partenaire d’exécution (ACF) en ces termes : contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations pastorales et agropastorales de la région de Gao, en particulier les femmes et les jeunes.
De façon spécifique, il s’agit d’accroitre et diversifier les revenus de plus de 2100 ménages en soutenant les initiatives entrepreneuriales des femmes et des jeunes tout en en renforçant la cohésion sociale.
Quels sont les résultats attendus de ce projet ?
Pour atteindre ces objectifs, les principaux résultats attendus sont :
• Les capacités de préparation et de réponse aux urgences agropastorales des communautés de pasteurs et d’agropasteurs sont renforcées ;
• La production et la productivité dans les filières maraîchage et élevage sont accrues ;
• Les capacités d’entreprenariat local des femmes et des jeunes sont renforcées pour le développement des filières maraîchage et élevage dans les maillons de la conservation/transformation et commercialisation.

• Des emplois durables pour les femmes et les jeunes sont créés dans la région de Gao.
Quels sont les indicateurs de suivi du projet ?
Les principaux indicateurs de suivi du projet sont, entre autres :
• 01 système de surveillance multisectorielle fonctionnel
• Nombre de points d’eau aménagés
• Nombre de ménages bénéficiaires de petits ruminants
• Effectif du cheptel vacciné
• Nombre de producteurs formés
• Nombre de jeunes et de femmes formés
• 50 petites ou microentreprises créées par les jeunes et les femmes dans les chaînes de valeur maraîchage et élevage.
• 200 emplois créés, dont 50% pour les femmes et 50% pour les jeunes dans la chaîne de valeur élevage.
• 200 emplois créés, dont 50% pour les femmes et 50% pour les jeunes dans la chaîne de valeur du maraîchage.
Comment tout cela sera réalisé ?
ProGao interviendra principalement à travers :
• L’approche filière, qui permettra d’identifier les actions à mener à partir du diagnostic des différents maillons des chaînes de valeurs ajoutées (production, transformation, commercialisation et consommation) sélectionnées ;
• L’approche participative, se traduisant par la participation effective des bénéficiaires (à travers leurs représentants socioprofessionnels) à la programmation, à la réalisation, au suivi et à l’évaluation des activités du projet ;
• L’approche partenariale, impliquant l’établissement de relations contractuelles entre les acteurs clés du projet. Ces relations permettront de maximiser les effets générés et d’assurer une meilleure intégration des différents produits du projet.
Combien de temps durera ce projet et quel est son budget ?
ProGao s’étalera sur la période de la phase actuelle du PASSIP ; à savoir : jusqu’au 31 Décembre 2019, pour un budget total de trois million d’Euro.
Quel encrage pour ProGao ?
ProGao est une composante du PASSIP dont la tutelle est assurée par le Ministère de l’Agriculture à travers la Direction National du Génie Rural.